Work in Progress

Samedi 21 novembre

On a fait des essais ce matin devant l’Européen. Et voilà le résultat !

On a hâte d’y être. Vous aussi ?

image3

Merci à Julien Hourdé directeur de l’Européen et des Ateliers Hourdé ainsi qu’à Télérama et Vivre Paris pour l’interview.

A vite !

Publicités

Après Vendredi 13 Novembre…

Ma ville a été attaquée il y a deux jours. Je suis sortie peindre, me promener, prendre l’air.

Il y a du monde dans tes rues, Paris, et je suis soulagée de nous voir continuer à vivre.

Paris ma douce, ma belle, ma chérie, je t’aime tellement.
Je voudrais ne pas pleurer mais j’ai mal, je voudrais te recouvrir de caresses, t’enlacer comme un enfant.
Mon coeur, ma gueule, on est là.

Paris my love, my sweet little baby, my dude, my darling, I love you so much.
I wish I wasn’t crying but I’m so hurt, I wish I could cover you with kisses, hold you like a child.
My heart, my soul, we’re still standing.

Il y a une semaine pile, dimanche 8 Novembre, je partais en vadrouille pour semer des messages d’amour dans Paris, on a fait une vidéo et des photos qui seront montrées dans l’expo.

Plus que jamais je porte ce projet de toutes mes forces, j’espère vous y voir.

KASHINK

Photo « Mon Amour », Les Frigos, Paris 13ème, crédit: Marion Desquenne

KASHINK & les étudiants de l’Ecole Hourdé

Vendredi 6 novembre à midi KASHINK a présenté son travail aux étudiants de l’Ecole Hourdé au sein de l’Européen dans la salle de spectacle. Presqu’une heure de diapos pour leur expliquer qui elle est, ce qu’elle fait, d’où viennent ses influences et quels sont ses engagements !

A la suite de cette rencontre des étudiants se sont portés volontaire pour participer à l’installation de Paris, Chéri-e ! Scénographie, médiation, collage, blogging ou Food Art, KASHINK espère bien stimuler l’énergie créative de chacun d’ici le 19 & 20 décembre.